Une bonne pipe ça se travaille

Et oui une bonne pipe ça se travaille et ça se mérite. Tout d’abord rappelons le une bonne fois pour toute, les femmes qui aiment la offrir une pipe aiment surtout quand le sexe de monsieur est propre. Arrêtez donc de tendre des gourdins non nettoyés de la journée à votre compagne ou partenaire. Un petit tour au lavabo ou mieux sous la douche et cela devient plaisant, bien plus plaisant.
Ce petit bout de chair si mignon soit il n’en est pas moins vivant, ce n’est pas un gode ou sextoy !

pipe gourmande

Une femme qui veut tailler une pipe à son nouveau compagnon dès le premier soir n’est pas une salope ! Ce n’est pas parce que votre phallus aura trempé dans sa bouche qu’elle ne voudra plus de vous le lendemain, le surlendemain, ou même pour le mariage ! Faire l’amour, baiser c’est un échange complet de fluides, de sensations, de sécrétions, de désir, et de plaisir, oui la pipe fait partie des plaisirs pour les femmes et pour les hommes.
Une femme qui se force à tailler une pipe. Rien de plus stupide, madame, vous n’aimez pas lécher, savourer la bite de monsieur, pas de souci, ne le faites pas, ne vous forcez pas, après tout, il ne se gêne pas pour ne pas prodiguer de cunnilingus. Vous aimez ça, faites le, sinon basta. Se forcer pour montrer qu’on baise bien, que l’on est une chaudasse, ça ne rime à rien ! Prendre du plaisir est le principal.
offrir une pipe

 

Tailler une pipe différemment. Les hommes comme les femmes ont des zones érogènes différentes, des ressentis au plaisir différent. Ce n’est pas parce que vous avez fait un bien fou à l’un de vos amants ou partenaires que le prochain appréciera la même technique. Certains hommes aiment que l’on joue avec l’urètre, d’autres déteste, certains adore sentir la langue ou les doigts sur le frein, d’autres non, certains aiment que le périnée soit titillé d’autres non, au même titre que les femmes aiment ou non que le clitoris soit sollicité, ou que les tétons soient titillés.
Les femmes aiment le cunnilingus quand il est bien fait, par moment, il fat un cunnilingus délicat, à d’autres moments il en faudra un, un peu plus sauvage, ou que les doigts s’agitent dessus de telle ou telle façon. Pour la pipe, c’est exactement la même chose, certains jours chéri préférera comme ceci ou comme cela. Il faut s’adapter et lire entre les lignes. Surveiller son partenaire, les réactions ou lui demander carrément est vivement conseillé.

Des textes sur la bonne taille d’une pipe, comment faire une fellation etc. ne manquent pas, mais malgré toutes ces lectures votre meilleur atout sera votre expérience, il n’y a pas de mystère. Vous voulez savoir tailler des queues, faites le et tester encore et encore si et seulement si vous aimez cette pratique sexuelle.

Auteur: Aurelien

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.