Première expérience lesbienne

Salut voici mon histoire, je ne vais pas vous dire que c’est sans lien sexe, puisque ce récit est avant tout un récit érotique, il s’agit de ma première expérience lesbienne !
Mon petit nom c’est Diddy, j’aime m’amuser, je me définirais comme fofolle en fait. Du haut de mon mètre 53 je ne passe pas inaperçu !
Brunette, bouche pulpeuse (certain diraient bouche à pipe), grosse poitrine et jolie cul. Ce corps parfait je l’entretiens bien puisque je suis prof de danse.
C’est à l’occasion de la préparation de mon prochain spectacle qu’un de mes élèves adultes est venu chez moi.


Nous avons ouvert une bouteille de vin blanc moelleux pour nous aider dans nos décisions, choix des musiques des enchaînements, des costumes… Au moment du choix des costumes justement, je me suis lancé dans un défilé endiablé, changeant de tenue sans gène devant ma copine. Mais alors que je me penche sur la table pour attraper un accessoires, je sens la chaleur de sa main se poser sur ma fesse. Passé l’instant de surprise, je me tourne et lui souris, elle pose son autre main sur mon bras et commence à me caresser, je reste sans réaction mais je n’ai pas envie de la repousser.
Elle m’entraîne au sol, puis sa bouche prend la place de ses doigt pour parcourir ma peau, je ne comprends pas, je la laisse faire car j’apprécie et je commence à entrer dans son jeu.
Nous nous découvrons, elle me dis qu’elle n’a jamais eu de relation avec une fille, mais qu’elle est attiré par mon corps.
Nous sommes vite totalement nue, dans les bras l’une de l’autre, sa main descend sur mon ventre jusqu’à ma zone intime. Son index joue érotiquement avec ma perle du bonheur (c’est ainsi qu’ j’aime nommer mon clitoris). Elle trouve l’endroit le plus sensible et tout en ne me lâchant pas du regard, elle accentue ses mouvements, son doigt passe de mon clito à l’intérieur de mon vagin. J’aime sa douceur et son agilité, le plaisir l’envahie, sa respiration se fait plus saccadée, elle aime me voir prendre du plaisir. Elle m’emmène jusqu’à l’orgasme, jusqu’au moment où mon clitoris est si enflé que je ne supporte plus son contact, mes muscles se crispent je laisse partir mes gémissements tellement c’est bon.
Elle est heureuse elle m’a fait jouir, je suis en extase tant cet orgasme est inattendu est fort. Lorsqu’elle s’étend à mon côté le sourire aux lèvres, je me redresse, attrape mon verre de vin est sans réfléchir, je le verse sur sa poitrine et lèche tout jusqu’à la dernière goutte. Puis je verse la fin de mon verre sur son entre jambe et je lape à grand coup de langue cette liqueur sucré qui dégouline sur son sexe. Je lui bouffe la chatte, elle aime mon cunnilingus, elle se tortille de plaisir au moment même où la jouissance l’envahit. J’aime sentir ses lèvres intimes gonflées se détendre dans ma bouche.
Pour une première expérience lesbienne nous nous sommes plutôt bien régalé, surtout que pour finir la soirée j’ai sorti mes vibromasseurs du tiroir de ma table de chevet !

Auteur: Aurelien

Coquin amoureux de la plume et des belles photos, Erosto, m' est comme un petit boudoir coquin permettant de mettre par écrit les plaisirs sexuels, les histoires érotiques et les nombreux conseils coquins pour les couples, les hommes et les femmes qui aiment comme moi pimenter leur vie sexuelle et agrémenter les soirées torrides pour le seul plaisir du partenaire

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *