Plaisirs gourmands

La gourmandise n’est pas un vilain défaut. Pendant les préliminaires, dévorez la de milles manières. Miel sur la bouche, chantilly sur les tétons et les aréoles, champagne sur les cuisses, confiture sur les parties intimes. Faites monter la température en partageant tous ces aliments, ou en faisant l’égoïste en ne les dégustant que vous-même.

 

Auteur: Aurelien

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.