Les françaises sont sexuellement insatisfaites

La majorité des françaises ont sexuellement insatisfaites !

Il y a peu, pour répondre aux besoins d’un livre, entre autre chose, une étude a été menée sur une population de 3400 femmes qui vivent en couple (hétérosexuel). Elle révèle que 77% des femmes françaises sont sexuellement insatisfaites, contre seulement 23% pour les autres. Et on pourrait peut-être expliquer ce phénomène de différentes manières.

La satisfaction sexuelle est quelque chose de très « binaire », complexe, qui nécessite à la fois, relation sexuelle, cela s’entend, mais également que les conditions de l’amour soient réunies. Elle est vraiment l’image sociale de la sexualité, et bien souvent, que l’on soit femme ou homme, nous sommes en décalage avec la sexualité, avec l’image que l’on a de soi, d’où la sensation d’être sexuellement insatisfaite. Ainsi, beaucoup de femmes, par exemple, vivraient très mal de ne pas réaliser la sexualité sur laquelle elles fantasment, où leur jouissance[am4show guest_error=’Page protégée’  ] se veut permanente. D’autant plus, qu’elles trouvent injuste que les hommes, jouissent aussi facilement et aussi souvent.
Si l’on compare la jouissance dans un couple, 90% des hommes ont un orgasme à chaque rapport, contre 15% des femmes, d’où ce sentiment de frustration. Bien sûr, la jouissance masculine se révèle totalement différente de la jouissance féminine, et pour le savoir il faut s’intéresser un tant soit peu à la sexualité, pas au sexe.
Vous voulez également savoir pourquoi plus de la moitié de nos concitoyennes françaises sont sexuellement insatisfaite, à vivre une sexualité qui leur correspond ? Parce qu’elles ne connaissent pas leur corps, ne se touchent pas assez ou très rarement, et pourtant c’est vraiment fondamental. Les femmes les plus satisfaites, ont d’ailleurs bien souvent recours à la masturbation.
Pour revenir à la sexualité de l’homme, il faut bien comprendre que pour les hommes, l’éjaculation est (malheureusement) considérée comme l’orgasme, or il n’en est rien. Messieurs vous pouvez vous retenir d’éjaculer, pour cela il faut s’entrainer, certes, mais ensuite, vous découvrirez qu’il est possible et même normal d’avoir de vrais orgasmes, à l’identique de celui de la femme. Je vous sens dubitatif, demander donc aux hommes gays s’il n’arrivent pas à l’orgasme par le simple fait de la sodomie qui décuple les formes de plaisir. Les hommes hétéro qui acceptent de se faire sodomiser par une femme ou même par un autre homme peuvent également témoigner que l’orgasme prostatique est incomparable. Les hommes qui savent contrôler leur éjaculation savent eux aussi que l’éjaculation n’est pas, n’est plus à considérer comme un orgasme.

Auteur: iris

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.