Les femmes fantasment encore plus lors de l’ovulation

Selon une étude menée par les chercheurs de l’université de Lethbridge à Alberta, les femmes fantasment encore plus lors de l’ovulation, autrement dit, les femmes auraient bien plus de fantasmes sexuels lorsqu’elles sont fécondes. Les célibataires ayant été étudiées ont révélé aux scientifiques canadiens, en moyenne, 1.3 fantasme sexuel par jour, durant les trois jours que durent l’ovulation.

Le Dr Samantha Dawson, responsable de la recherche, a analysé ces dires, et dénombre en moyenne 0.77 fantasme sexuel par jour. En période d’ovulation, ce nombre double et les fantasmes impliquent une plus grande proportion d’hommes, en effet, les fantasmes sexuels féminins montrant les trios sexe où la femme fait l’amour avec deux hommes sont légions. L’étude a également démontré que les femmes pouvaient ressentir leurs fantasmes sexuels de façon émotionnelle, alors que d’habitude, c’est beaucoup plus visuel. La sexualité du couple s’en trouve largement améliorée pendant cette courte période de quelques jours seulement, pour le plus grand bonheur des deux partenaires bien souvent.

Toujours selon cette recherche, il s’agirait là d’un phénomène tout à fait naturel. Le Dr pense, en effet, que lorsque le risque de conception est élevé, les femmes cherchent à se trouver un partenaire potentiel à qui elles pourraient être attachées émotionnellement, au cas où une grossesse surviendrait de cette relation sexuelle.

Les fantasmes sexuels des femmes sont donc beaucoup plus fréquents durant l’ovulation que durant les phases non fertiles.

Auteur: iris

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *