L’art de la fessée

La fessée lors d’un acte sexuel est une pratique érotique qui échauffe les sens et permet de passer un délicieux moment de plaisir. C’est un plaisir transgressif, un fantasme subtil aux multiples facettes qui peut transformer votre vie sexuelle. Découvrez pourquoi pratiquer la fessée et les accessoires pour pimenter vos relations.

Pourquoi pratiquer la fessée ?

Des milliers de sites parlent aujourd’hui de la fessée, celle-ci peut révéler une personne à elle-même et lui donner le courage de s’assumer. Très bien décrite sur le site de Lovely Sins, elle est différente de l’univers BDSM qui est curieusement perçu comme chic.

Aimer la fessée n’inclut pas forcément de rapport maître-esclave ou d’humiliation. La personne qui donne la fessée a le plaisir de prendre le contrôle de la situation grâce à cet acte de domination. Elle peut voir son ou sa partenaire se donner en toute confiance et profiter de chacune de ses expressions de relaxation. La personne qui reçoit la fessée ressent, quant à elle, de nombreuses sensations qui augmentent son plaisir. Son cerveau se déconnecte du stress et de l’anxiété pour se laisser complètement aller. Bien que le début de la fessée puisse faire mal, le corps secrète très tôt des endorphines qui anesthésient la partie douloureuse et favorise une détente totale.

Comment s’y prendre pour pratiquer l’art de la fessée ?

La fessée peut être scénarisée, dans ce cas, les partenaires jouent un rôle qui leur plaît. Si vous trouvez les scénarios trop artificiels, vous percevez certainement la fessée sous son aspect cérémonial. La pratique revêt alors un sens de discipline qui s’immisce dans la vie réelle pour punir. Ainsi, elle sera utilisée pour sanctionner une remarque insolente, un retard, une assiette brisée. Cependant, il ne s’agit pas d’en faire un acte de violence domestique. Vous ne devez absolument pas donner une fessée sous le coup de la colère. L’acte doit être uniquement rattaché à un sentiment positif de désir.

Il faut savoir trouver le bon moment pour une fessée, mais aussi la bonne manière de l’introduire. Pour cela, il faudra faire preuve de créativité pour inciter à le faire. Il est important de pratiquer la fessée avec une personne dont on connaît bien les préférences. De même, elle doit être administrée par une personne en qui l’on a pleinement confiance. Avec ou sans culotte, il suffira de porter des coups d’intensité variable à un partenaire consentant. Pour éviter les dérapages, vous pouvez utiliser un mot de passe pour savoir quand réduire l’intensité.

l'art de la fessée lors de l'acte sexuel

Les indispensables pour pratiquer l’art de la fessée

Pour certains, rien ne remplace une bonne fessée à la main alors que d’autres ne jurent que par des accessoires. Pour mieux savourer la fessée, il est donc possible de se procurer :

  • une tapette en cuir,
  • un martinet,
  • un paddle à fessées,
  • un fouet,
  • une cravache badine.

Vous pouvez aussi intégrer une grande plume d’autruche ou un collier laisse pour mêler fessée et caresse avec des gestes plus enveloppants. Après vos moments de plaisir, vous pourrez vous réconforter avec un baume après-fessée aux actifs apaisants. Disponible sous plusieurs formes, ce produit refroidissant et ultra hydratant éliminera toute sensation de douleur et prendra soin de votre peau. Prêt(e) à sauter le pas ? Discutez-en avec votre partenaire pour connaître ses préférences et choisissez vos accessoires auprès d’une boutique spécialisée.

Auteur: Aurelien

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *