Drague sur internet d’un garçon beau, drôle et intelligent

Sur les sites de rencontre, il n’y a pas que des cons, des loosers et des tocards. Il y a aussi des mecs beaux, drôles et intelligents (rien que ça). Et bien plus qu’on ne pourrait le penser, si on se donne la peine de creuser un peu… Et devinez quoi ? Ouiiii, l’un d’entre eux m’a abordé ! Et bien qu’on ne puisse pas dire qu’il « drague sur internet », car cela fait trop connoté requin sexuel, dans la discussion que j’ai eu avec lui, il s’en est très bien sorti, et on peut dire que  j’ai été séduite.

Je me suis fait passer pour une fille plutôt mignonne de 21 ans du nom de Sophia (les noms ont été changés pour l’occasion). Voilà notre discussion, assez amusante et intéressante à la fois (les commentaires hors discussion sont entre crochets […]) :

M.R. : Wesh, bien, trankil ou quoi ?

Sophia : Trankil bb é toa tu fé koa lol?

[Une discussion de wesh-wesh la cité ? Qu’est-ce que c’est que ce bordel ? Non, pas du tout…]

M.R. : Ah je vois, tu cherches à faire encore pire ! T’es dure tu sais, j’étais déjà presque à ma limite là 😮

Sophia : Quand on me frappe, je tends l’autre joue.

Toi tu es tout mou, snif.

[Le gars a pris un risque en jouant la carte du type qui écrit par sms, mais ayant vu son profil auparavant, j’avais compris son petit jeu fourbe !]

M.R. : Eh bien voilà une attitude tout à fait louable. Ceci dit pour le reste, je ne te permet pas, on est pas encore assez intimes !

Sophia : Je ne pensais pas du tout à ça, mais c’est pas grave, on voit que tu es déjà échauffé sur le plan intellectuel.

M.R. : Je me doute évidemment bien que tu ne pensais pas à ça, mais tu dois aussi probablement te douter que c’était de l’humour, second degré, ‘cule un mouton, pardon aux familles etc. 😉

Je te trouve un peu rapide en besogne pour penser que je suis un idiot 🙁

Sophia : Pour l’instant, j’ai juste dit de toi que tu étais mou. Mais si tu veux ajouter le qualificatif idiot à ton CV, c’est toi qui voit :p

M.R. : Oh je vois, tu veux la jouer comme ça :p

Bon en revanche je n’ai pas compris pourquoi « mou », moi qui suis si actif ! 😮

Sophia : Ne cherche pas trop, tu m’as traitée de dure, je te traite de mou. On soigne le mal par le mal.

M.R. : En effet, fallait pas chercher loin 😉 Mais c’est vrai que t’as été dure sur ce coup ! C’était si mal que ça ?

Sophia : Autant que te traiter de mou…

Bon, cette conversation s’essouffle, qu’est-ce que tu aurais envie de faire avoir moi, là, maintenant ?

Voilà un extrait de notre conversation ! Voyez comment je prends un malin plaisir à le taquiner et à subtilement lancer des piques un peu sexuels. Pour la fille, cela permet de voir si le mec sait se tenir, et ne va pas nous répondre un truc du style: « LOOOOL t’aime la bite toi!!! » qui lui serait bien évidemment fatal…

Dans la suite de la conversation, on a abordé 2-3 autres sujets, notamment sur le fait qu’il n’était pas là pour des plans culs… Avant de finalement se rencontrer tous les deux et de faire l’amour comme des bêtes… Haha… Je plai-san-te, bandes de dégoûtants. Je ne l’ai pas rencontré, bien sûr, étant donné que je n’étais pas celle que je prétendais être. Cela dit, si j’avais été vraiment cette Sophia, je n’aurais pas hésité longtemps.

Enfin, bref, on peut dire que c’était de la bonne drague sur internet, ça. Vous pouvez vous en inspirer, mais surtout garder comme ce mec un état d’esprit léger et cool quand vous discutez avec une demoiselle, histoire de lui montrer que vous avez de la répartie et le sens du jeu.

Auteur: Aurelien

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.