Défoncer un mec qui se suce lui-même, le pied !

J’étais déjà au travail sur son trou quand j’ai soudain réalisé qu’avec une aussi longue queue, il devait arriver à se sucer lui-même… Mais je ne m’attendais pas à ce qu’il y arrive aussitôt du premier coup. Quelle pute, quand même !

Il arrivait a se gnougnouter tout seul la totalité de son gland que je voyais disparaitre entre ses lèvres gourmandes. Et il y allait, le mec, il bouffait son petit gland avec des bruits de succion incroyables !

– Vas-y, bouffe-toi le nœud pendant que je m’occupe du reste !

Dans l’excitante position où il se trouvait, c’est-à-dire toujours en boule, son fion s’ouvrait d’autant mieux. J’avais l’impression d’avoir devant les yeux une vraie chatte dilatée… J’y voyais carrément dedans à chaque fois que je retirais mes doigts. J’ai même pu cracher dedans tant et plus.

A un moment, je n’ai plus pu tenir… Je l’ai légèrement basculé vers ma bite raide et je l’ai tringlé tout de suite jusqu’au fond. Ma queue a été littéralement avalée par son jeune fion béant. J’ai limé ça à fond la caisse pendant quelques minutes, c’était tellement excitant que j’ai très vite joui. Et lui, je l’ai fait jouir en le finissant avec mes doigts dans son cul plus ouvert que jamais.

Auteur: Aurelien

Coquin amoureux de la plume et des belles photos, Erosto, m' est comme un petit boudoir coquin permettant de mettre par écrit les plaisirs sexuels, les histoires érotiques et les nombreux conseils coquins pour les couples, les hommes et les femmes qui aiment comme moi pimenter leur vie sexuelle et agrémenter les soirées torrides pour le seul plaisir du partenaire

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *