Conseil de drague sur Internet pour éviter d’être classé « boulet »

Les sites de rencontre pullulent de boulets infâmes et qui s’ignorent. Ils appliquent des conseils de drague issus du moyen-âge et même de l’antiquité. Ce qui est bête pour eux, mais surtout très dommageable pour leurs victimes : je veux parler les filles, qu’elles soient sur Meetic, adopteunmec, badoo… j’en passe et des meilleures.

En tant que mâaaaale, je me suis fait passer pour une jeune fille de 21 ans du nom de Sophia (les noms ont été changés pour des raisons de confidentialité) sur un site de rencontre qui est gratuit pour le sexe faible: c’est-à-dire pour les filles, tout à fait… Et pas la peine de me gueuler dessus mesdemoiselles ni de m’arracher mes vêtements – déjà que j’en ai plus beaucoup.

Bref, j’étais une demoiselle assez mignonne (miam miam), et sur les centaines d’hommes plus ou moins en ruts avec qui j’ai eu la chance de discuter, voilà un avec qui la conversation fut aussi mémorable que courte (les commentaires hors discussion sont entre crochets […]). Je précise que l’orthographe comme tout le reste est authentique. Si je mets deux fois le même nom à la suite, c’est que le type m’écrit deux messages d’affilés.
Technique de drague d’un boulet :

Jojo : SOPHIA

[Ceci est le tout premier message qu’il m’envoie  Voyez comment il a choisi avec soin de m’interpeller…]

Jojo : kk sa va

Sophia : ça va oui

Jojo : ok ta un fb

Sophia : Oui.

Jojo : pase moi stpl on se fai connainces

[Ou plutôt pour que tu puisses t’astiquer sur mes photos comme un porc, à tout hasard ?]

Sophia : Tu ne fais jamais connaissance avec ***** ?

Jojo : si tu tapel comment

Sophia : Tu le fais exprès ?

Jojo : oui

[Le gentleman a de l’humour, attention…]

Jojo : te mimi vien on parle par sms 061223****

Sophia : La conversation est trop limitée et ça me refroidit. Tu ne peux pas être plus démonstratif ?

Jojo : si tu veux koi sur moi

moi jsui cuisinet et dj 27ANS JAHABITE A RUEIL CELIB ET TOI

[C’est ça mon gros, tu peux aller te pendre avec ton rideau de douche et ensuite on verra pour le reste. Ciao.]

Enfin voilà quoi. J’ai mis fin brutalement à cette conversation ô combien enrichissante, mais que voulez-vous, il faut parfois le faire pour son propre bien… Donc, s’il fallait donner un conseil de drague à ce charmant monsieur :

Savoir écrire français, somme toute, dans un premier temps.
Ne pas avoir l’air excité comme une bi… euh… comme une puce. Parce que dans son cas, on sent que quelque part, il est là pour niquer, et que je suis sa proie, et en même temps celle qui le fait chier car je fais traîner les choses.

Ne quémandez pas le Facebook de la demoiselle comme un assoiffé sexuel en manque. Gardez votre dignité, bordel de m****. Et on fait des phrases un peu plus construites – sans pour autant chier un pavé de 20 lignes tout aussi intimidant pour la fille qui n’est pas là pour lire du Proust (qui entre nous, est vachement chiant à lire). La rencontre sur internet a ses codes, et il faut les connaître si on ne veut pas finir comme Jojo.

Auteur: Aurelien

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.