A la plage

J’étais en vacances dans un VVF un bivouac est organisé pour les jeunes de 16 à 20 ans en gros. Il est de coutume d’aller récupérer des couvertures pour se poser sur la plage. Et là, en sortant du local, quelle ne fut pas ma surprise de voir devant moi une jeune fille blonde aux yeux bleus, un corps bien fait et me souriant. Elle me demanda si j’allais sur la plage, je lui dis oui et elle ajouta : on peut faire plein de choses sur la plage. Sans perdre mon sang froid, je lui ai demandé si c’était une proposition et elle me dit oui. Sur le coup, j’ai cru qu’elle plaisantait, je croyais qu’on ne voyait ça que dans des films. Et bien non, elle me prit par la main et nous nous dirigeâmes en directions de la plage. On s’est mis un peu à l’écart des autres et on a commencé à s’embrasser, mes mains se promenaient sur ses seins et elle en était déjà à ouvrir mon froc; je n’en revenais pas, moi qui n’avais connu que des filles assez réservées. Et en a peine trois minutes, elle était parti à me sucer, avec une délicatesse si extrême que en gros 5 minutes après, j’avais déjà du mal à retenir mon éjaculation, sa langues se promenait sur mon gland et de temps en temps elle s’arrêtait pour frôler ma bite avec ses lèvres , ça m’a rendu fou et je n’ai plus pu me retenir , j’ai envoyé la sauce et elle a tout avalé puis s’est précipité pour m’embrasser. Elle avait encore tout dans la bouche et ce fut bizarre comme sensation. Le sperme était encore chaud, c’était à la fois dérangeant et agréable. J’ai ensuite voulu lui faire plaisir à mon tour et je me suis mis à lui lécher la chatte, ma langue s’attardant sur son clito gonflé de plaisir, et dans ma tête toujours la même impression de rêver, mais son gout et sa mouille était bien présent. Mais j’en ais bientôt eu assez de lécher et j’ai arrêté le temps de mettre un préservatif, puis je me suis approché sur elle et je l’ai prise, olala, une cochonne pareille qui baise sans connaitre, comme ça , à l’improviste , j’étais si excité que ça décuplait le plaisir que je pouvais éprouver , et puis 20 minutes plus tard ,qui m’ont paru 20 secondes , j’ai rempli la capote et je me suis retiré de son sexe humide et chaud. Puis comme j’allais enlever le préservatif, elle le fit elle-même et en bu le contenu, puis m’embrassa a pleine bouche et on s’est reposé, puis on a recommencé nos ébats, encore une fois, et on s’est endormi. Puis le matin est venu avec le soleil se levant, on s’est réveillé et en voyant mon air surpris, car j’avais l’impression d’avoir rêvé, elle m’embrassa à nouveau avant de se lever et de partir. Et comme c’était pour moi l’heure de rentrer de mes vacances, je suis parti ranger mes affaires.

Avatar

Auteur: Antony asiacul

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *