Une soirée inoubliable avec des amis…d’un soir

Ce soir là, Je me suis disputé avec ma femme et je suis parti faire un tour. J’ai pris une route du centre-ville afin d’être seul pendant un certain temps. C’était au mois de Mars et, forcément, tout d’un coup il commence à pleuvoir.

Il y a ce jeune homme, debout, seul, dans la rue essayant d’attraper un taxi. Je m’arrête, de toute façon, je n’ai que cela à faire, j’erre dans la rue sans savoir où aller, ni quoi faire. J’erre tellement bien que j’en rate le trottoir et m’effondre au sol, les mains et le ¾ trempés et sales. Le gars me voit et me demande si je veux venir avec lui. Le trajet va durer 40 minutes et j’ai le temps d’apprendre qu’il est marié, qu’il n’a pas d’enfant, mais perdu dans mes pensées comme je le suis, plus rien ne m’étonne ou ne me fait tendre l’oreille.

Il s’appelle Alexandre, il a 28 ans. Je lui parle de mes problèmes de couple avec ma femme, que nous nous disputons tout le temps et pour la moindre raison. Pourquoi je parle de tout cela à cet inconnu, aucune idée, mais il faut que ça sorte, que je vide mon sac. Je rajoute que le sexe a disparu depuis bien longtemps de notre relation de couple.

-Si ça continue, je vais finir par aller aux putes. Je suis un homme, j’ai besoin de baiser de temps en temps !

Quand nous arrivons à destination, il s’avère que c’est chez lui et qu’il n’a pas d’argent sur lui. Il demande au taxi d’attendre 5 minutes le temps de monter et revenir, et bien sûr, c’est moi qui reste avec le chauffeur de taxi. On attend. Il revient pas loin de 15 minutes après.

Une fois le taxi parti, il me demande de monter qu’il a pris le temps de prévenir sa femme que j’étais là et que je restais diner avec eux.

– Mais je ne veux pas vous déranger, ce n’est pas mon but.

Il attrape mon poignet et avec un sourire chaleureux me demande de venir, que de toute façon je n’ai rien d’autre à faire.

Ils vivent dans une maison de banlieue.

-Tu pourrais me montrer la salle de bain que je nettoie mes mains ?

L’intérieur est agréable et confortable. Le propriétaire de cette maison a eut la bonne idée de mettre la salle de bain à l’étage. Alex ouvre la porte et je peux en croire mes yeux. Je vous cette forme étonnante d’un merveilleux corps féminin derrière la paroi vitrée couverte de vapeur.

Il me dit:

-Oh, s’il te plaît ne soit pas gêné, c’est juste ma femme, Pam. Va-y, va te laver les mains. Elle derrière la porte vitrée, tu ne peux rien voir, il suffit de ne pas regarder…

Il me fait entrer et referme la porte derrière moi. Mes mains sont si sales. Il me faut un certain temps pour les laver. J’ai presque terminé quand l’eau de la douche s’arrête de couler. La porte vitrée s’ouvre un peu et je vois une main et le visage de cette jeune et magnifique femme. Elle sourit, dit bonjour et me demandé de lui donner la serviette. Je lui passé l’éponge. Elle me dit:

– Excuse-moi

La vapeur d’eau commence à se dissiper, le verre laisse apparaitre de plus en plus son corps. J’ai maintenant une vue imprenable sur ses belles hanches toutes blanches et ses superbes seins.

Je n’arrive même pas à ferme la bouche, mes jambes ont tant de mal à me tenir qu’il va falloir que je m’assois. Je m’écarte du lavabo, elle se place juste devant le miroir et moi! Le verre n’est pas recouvert de buée, elle voit que je la regarde la bouche bée, sans pouvoir bouger. Elle met une jambe sur la chaise. Elle sèche chaque orteil avec une serviette. Je n’arrive pas à regarder ailleurs que son corps, ses hanches, ses fesses qui remuent si délicatement devant moi.

À un certain moment, elle pose sa jambe au sol, sort une lotion féminine à base vanille des îles, sans se gêner de ma présence et de mon malaise ambiant, elle se tourne vers moi, en fait sortir un filet. Quelques gouttes en tombent sur le sol humide. Elle se plie et je vois son cul tout rond descendre devant moi… sa chatte est complètement mouillée, je le vois, je le sens. Elle appelle Alex. Elle lui demande d’apporter une autre serviette ou son balai serpillère.

A cet instant, je deviens vraiment nerveux, « qu’est-ce qu’il va penser de moi en arrivant ? »

Elle se penche de nouveau et commence à sécher ses cheveux avec une serviette. Elle lève la tête et me regarde. Soudain, ses yeux descendent sur mon pénis et sourie. J’ai une telle bosse que mon Jeans est bien trop serré.

La porte s’ouvre, Alex entre. Il regarde son visage et sourit tout aussi bien alors qu’elle a toujours les yeux sur mon renflement.

– Alors, tu aimes ? Elle est belle, hein? Ca nous aurais offensé que tu n’aie pas une érection en la voyant.

Je descends enfin, avec mon érection qui essaie de retomber et je voie cette table à manger incroyable. La nourriture est sur des plaques et attend la famille à dîner. Alex a même sorti quelques bouteilles de vin, je pense que je devrais accepter cette invitation.

Alex s’assoit à la table et elle le rejoint. Alex la regarde, je peux sentir leur amour réciproque dans ce regard. Je la regarde. Elle porte une petite robe blanche et soyeuse, toute légère, je peux sentir sa peau dans mes yeux, mais aussi le parfum de son corps. Je suis si embarrassé que j’en deviens rouge de confusion.

Nous buvons du vin blanc sec, mangeons un incroyable saumon avec des épinards cuits ensemble, Alex a mis un fond musical, du Pavarotti. Le repas se passe, je pense que cela fait deux heures, mais je ne regarde même pas ma montre.

Soudain, Pam dit que sa tourne autour d’elle, qu’elle ne se sent pas bien. Elle s’installe sur le canapé et ferme les yeux. Son visage n’est plus rosé mais pâle, elle frissonne. Alex coure vers elle et lui défait la ceinture de sa robe.

L’une de ses jambes tombe du canapé, sa robe s’ouvre en grand, elle frissonne, ce qui ne m’empêche pas de me régaler de la vision de sa chatte douce et rose… Elle respire profondément, ses seins deviennent beaucoup plus volumineux. Alex me demandé de l’aider à lui retirer sa robe. Je me sens mal à l’aise à cette idée, mais en secret je suis si heureux de participer.

Il la met sur ses genoux et lui retire sa robe. Je l’aide un tout petit peu supplanter par ce corps que je trouve si sensuel. Ses jambes tremblent … Alex commence à prendre son pouls. Il me dit d’enlever mon pantalon. Je comprends à cet instant quel est son problème.

Pam s’assoit sur le canapé et avant que je puisse dire quoi que ce soit, mon pantalon descend sur le sol. En un instant, ma bite est dans sa main lisse. Elle la tient si bien que je ne peux pas résister. Eh bien, en fait, je ne veux pas résister.

Je retire le reste de mes vêtements pendant que je la regarde dans le blanc des yeux. Je ne pense qu’à cet instant. Alex va être jaloux … Il la porte et vient poser sa chatte juste au dessus de sa queue. Elle en devient folle !!!

Elle pousse des gémissements avec ma bite dans sa bouche, des gémissements si forts qu’on n’entend plus la musique. Elle lèche et suce, elle m’avale la queue jusqu’au bout de mes couilles

Je ne peux pas me retenir plus longtemps, je me retire rapidement pour ne pas lui emplir la bouche, au lieu de me lâcher la queue, elle redresse la tête, son torse et vient flanquer mon sexe entre ses deux seins … je jouis sur tout son cou. Du fond de son âme, elle gémit.

Je m’apprête à prendre une serviette pour l’essuyer, mais elle fait passer ses mains de son cou à ses seins, étalant ma semence sur tout son corps. Alex pousse son cul loin de sa bite et l’allonge sur le dos. Il tire ses jambes en haut et maintien ses chevilles. Il lui défoncer la chatte vigoureusement alors qu’elle met ses doigts sur son clitoris.

Je bande à nouveau en moins d’une minute devant pareil spectacle. Je m’agenouille et commence à embrasser ses seins. Alex me propose de prendre sa place.

Il lui glisse sa bite dans le fond de la gorge, elle le suce encore plus goulument que moi. Je ne sais combien de temps nous baisons tous les trois. J’ai besoin de faire une pause. Je me retire de son écrin d’amour, souffle un coup. Pam m’attrape par les cheveux et me jette la tête entre ses cuisses, la bouche collée sur sa fente toute humide et douce. Avec joie je lui offre un cunnilingus…

Dès la première minute, elle remue des hanches comme pour guider ma bouche et ma langue au plus profond de sa chatte, je peux sentir que ses petites lèvres sont toutes écartées à mon passage. Elle suce encore un peu Alex qui finit par éjaculer dans sa bouche, elle continue machinalement pour lui prendre son sperme jusqu’à la dernière goutte.

Ses jambes commencent à trembler, je remets ma bite en elle. Quelques coups de boutoirs me permettent de lui offrir un orgasme. J’en éjacule juste après.

Alex et moi sommes assis, de chaque coté, fatigués, épuisés. Pam continue de se tripoter le vagin, jouant avec le mélange de cyprine et de sperme. Elle va même se fister le vagin toute seule devant moi, à quelques centimètres à peine, c’est la première fois que j’assiste à cela. Elle semble à l’agonie, elle est emprise à un flot d’orgasme incessant. Elle se cambre, se tord le dos, monte, descend, gémit, pousse des cris, …

 

Je regarde Alex et j’imagine combien il doit être difficile pour lui de vivre avec une telle fille. Il n’a pas l’air heureux; au contraire, il a l’air fatigué et satisfait que sa tâche soit terminée. Mais je ne peux pas dire qu’il est totalement amoureux d’elle, du moins de son appétit sexuel.

-Elle est comme ça depuis ces cinq dernières années, murmure-t-il.

Nous prenons quelques boissons rafraîchissantes et retournons nous assoir à coté d’elle. Elle est si belle que je ne peux m’empêcher de bander encore une fois. Alors qu’Alex lui embrasse la bouche amoureusement et joue avec ses seins, je lui embrasse sa grotte d’amour.

Je pense que c’est une soirée incroyable pour moi qui n’ai pas baisé depuis des mois, je suis sur les rotules, mais je continue de profiter de la bonne fente de Pam. Je lui écarte un peu plus ses jambes pour mettre ma tête bien en appuie sur sa fente. Alex se lève et nous dit de le rejoindre sous la douche, que nous allons nous laver tous les trois.

Merde, juste avant de me lever, j’ai le malheur (bonheur) de regarder une nouvelle fois ses fesses magnifiques. Elle est trop excitante. Elle le voit, me prend la tête et me la colle entre ses fesses, son endroit préféré apparemment. Elle a une telle envie de sexe, c’est incroyable. Je lui lèche sa petite pastille plissée, ma langue va et vient de son clitoris à sa rosette. Je lui mets deux doigts dans le vagin, deux doigts dans les fesses, taquine son clitoris du bout de la langue, elle gémit déjà. Alex revient à ce moment et nous ordonne de le suivre à la douche.

Nous partons tous à la salle de bain. La lumière dans la douche est maintenant bleue, avec une senteur comme une séance d’aromathérapie. Nous mettons du gel douche sur sa peau et commençons à laver la mousse quand elle se penche et prend sa bite dans sa bouche. Il n’est pas encore raide, alors elle le masse généreusement en lui aspirant bien fort le sexe.

Son cul est juste en face de moi et je le prends comme une invitation …

Alex éjacule rapidement et s’assoit sur la chaise. Son visage est juste en face de son visage, ils se cherchent l’un et l’autre. Il apprécie le spectacle … un mec qui baise sa femme!

Elle se retourne et suce ma bite. Je veux la repousser quand je sens que je vais éjaculer, mais elle le sent et me tient encore plus fermement par ses lèvres. Elle passe sa langue de plus en plus vite, elle tourne autour de mon gland, de mon urètre, c’est l’un des meilleurs orgasmes que j’ai connu.

Je me sens tellement bizarre et Alex me regarde.

Nous terminons la douche et allons au lit. Juste pour dormir, juste un lit. Elle insiste pour que nous dormions ensemble, je vois tout le bonheur dans ses yeux. Elle est reposée, apaisée.

Elle est prête pour plus que la nuit. Elle tourne son joli cul vers moi au lieu de le tourner pour son mari. Je voudrais la toucher alors qu’elle s’excite à nouveau. Nous baisons toute la nuit.

 

Elle baise avec nous deux… elle vide nos banques de sperme …

Je me réveille en sentant l’odeur du café. Nous méritons bien ce petit déjeuner!

Ce fut la dernière et seule fois que j’ai vu Alex ou Pam.

Auteur: Aurelien

Coquin amoureux de la plume et des belles photos, Erosto, m' est comme un petit boudoir coquin permettant de mettre par écrit les plaisirs sexuels, les histoires érotiques et les nombreux conseils coquins pour les couples, les hommes et les femmes qui aiment comme moi pimenter leur vie sexuelle et agrémenter les soirées torrides pour le seul plaisir du partenaire

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *