1 0

comment plaire à une fille sur internet quand on est prof

Comment plaire à une fille sur Internet, et plus précisément sur un site de rencontre, quand on a pour nooooble métier d’être enseignant ? Bon, des profs, y en a des centaines de milliers en France, donc c’est pas ça qui manque. Mais la question est un peu bizarre… Y a un côté pé-dop-hile qui se cache derrière ou quoi ?

Gagné ! En me faisant passer pour une
fille du nom de Sophia de 21 ans (les noms ont été changés) sur un site de rencontre, je me suis faite aborder par un professeur du nom de Gérard (grrr… un nom qui fait frissonner toutes les Paulettes du village). En réalité, le type était mou du genou et n’avait pas vraiment le sens du jeu, mais c’était sans compter sur mon côté chiante et piquante qui a dynamisé la conversation que voici :

Gérard : Salut Sophia tu es charmante, j adore tes yeux. moi c est gérard, prof donc bientôt collègue d enseignement 😉 sinon on semble chercher la même chose , cool . Tu vis sur Paris ?

[Note hors-conversation : ceci une accroche assez banale et fade. Si vous étiez à sa place, essayez d’être plus impertinent, ou de trouver un truc amusant sur notre point commun qui est l’école.]

Sophia : Parisienne, oui.

J’ai du mal à me faire qu’un prof puisse trainer sur adopte. Et puis t’es un vieux monsieur, toi. Tu es prof de quoi ?

Gérard : Cool
Et bien y en a quand même 😉 je suis pas vieux , merci ça fait plaisir lool
Gérard : De maths et de tennis

Sophia : C’est vrai ce qu’on dit sur les profs de math ET de tennis, qu’ils ont tous ou presque abusés de leur élève entre deux parties de balles et d’algèbre ?

Gérard : LOL non je crois pas en tout cas c est pas mon cas
Et si ça devait arriver la fille est majeure et consentante donc on peut pas dire abuser 😉

[Vous aimez bien son doux et mélodieux « LOL » ? Je dis ça parce que vous allez y avoir droit désormais à chacun de ses messages. Si, si.]

Sophia : Ah d’accord… toi tu le prends comme ça, une gamine de 12 ans est majeure. Hum hum…

Gérard : Lool non une majeure a 18 ans sinon pas touche
Si je suis prof en College

Sophia : Et au collège tes élèves ont déjà la majorité ? Bah dit donc, tu es tombé dans un établissement bien bizarre… Tu dois te faire racketter par les 6ème, et tout :p

Gérard : LOL non je t ai dit ça m est jamais arrive avec une de mes élèves. elles ont entre 10 et 15 ans , je suis pas péd-o-phil-e 😉

Gérard : J aime pas les vieilles mais pas les mineurs. Pourquoi tu es mineure ?

Sophia : Pas pé-do-ph-il-e ?… Hum… dommage, j’ai 9 ans et demi et j’étais intéressée :p

Bah sinon c’est bête j’aime pas trop les maths, toussa, c’est chiant.

Gérard : Lool non pas p-éd-oph-il-e

[Remarquez comment le mec – s’il rigole au moins à mon humour graveleux – n’arrive pas à rebondir dessus ? C’est dommage, car tout le dynamisme vient de moi dans cet échange. Essayez d’entrer dans le jeu de la fille.]

Gérard : Qu est ce qui te passionne alors ?

Sophia : De quel sujet tu parles ?

Gérard : Lool je parle de ce que tu veux 😉

Sophia : Ah ouais, carrément, toi tu laisses la fille mener le jeu tout le long ?

Bref, le reste on s’en fout. D’ailleurs, je ne sais plus trop comment ça a terminé. J’ai dû me lasser de lui et de ses réponses au premier degré, sans doute…

Si vous voulez savoir comment plaire à une fille, que vous soyez prof ou non, est de ne pas rester dans des sujets terres à terres aussi peu excitants que « t’habites à Paris? lol » (d’autant que c’est écrit en noir sur blanc dans ma fiche). Non, mais, les enfants, on est pas à un entretien d’embauche, vous savez ? « Parlez-moi de votre dernière expérience professionnelle et les qualités que vous en avez retiré »… STOP! On s’en tamponne, Marcel. Tout ça, on pourra en parler durant le rendez-vous physique, à la limite.

Même une fille qui prétend rechercher une relation sérieuse voudra que vous instauriez du fun et une certaine légèreté dans la conversation (ce qui ne veut pas dire cul et quéquette pour autant). Comment plaire à une fille sur Internet ? En étant un peu plus impertinent que ce gentil et sage professeur de tennis et de maths, déjà !

Catégories de l'article :
La rencontre

Séductrice et coquine, Iris, une senteur aux saveurs piquantes aromatisée à l'essence naturelle du plaisir. Les mots, les sens, les photos, les relations, le plaisir de la vie et de la sexualité prennent sens.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *