Ma meilleure amie

J’ai 17 ans, je suis au lycée à Nice. Ma meilleure amie, Elisabeth en a 18 et nous sommes complices comme les deux doigts de la main! Elle n’est plus vierge, elle a été dépucelée il y a de cela quelques mois par un copain, mais ils ont cassé… Moi je l’étais encore…Elisabeth est très jolie, assez grande, sa peau est noire, sa poitrine est sublime. De plus, tout le monde que notre histoire devrait aller beaucoup plus loin que l’amitié car nous sommes un peu réputés comme les deux beaux gosses de Terminale! Un jour je suis allé dormir chez elle (ses parents me connaissent bien désormais). Nous avions un peu bu, et j’avoue que pour la première fois, l’idée de sortir avec elle m’est passée par la tête, mais je pensais que ça resterait un rêve, que notre amitié resterait toujours qu’une amitié justement.

Et bien non… Une fois en caleçon prêt à me coucher, et elle en petit débardeur et culotte, elle me donna un gros baiser dans le cou en guise de bonne nuit, et là je ne sais pas ce qu’il m’a pris j’ai tourné la tête et lui ai roulé une grosse pelle! Elisabeth a suivi, ce baiser à durer 3 bonnes minutes, c’était merveilleux, rien que le fait de mélanger nos langues me faisait bander comme un cheval. Alors elle descendit me rejoindre sur mon matelas afin d’aller un peu plus loin. L’excitation montait vraiment, surtout pour moi, puceau je le rappelle. J’avais envie d’aller plus loin, passer le cap ne m’effrayait pas du tout…

J’enlevais alors son débardeur d’un coup découvrant ainsi ses merveilleux seins tendus. Je jouais avec ses tétons, les léchant langoureusement avec ma langue. Puis elle passa sa main dans mon caleçon et sortit ma queue (qui je l’avoue n’est pas petite lol) et me branla. Humm c’était fabuleux, mais je la fis s’arrêter pour lui faire un cuni, au bout de quelques secondes elle n’en pouvait plus et m’enleva entièrement mon caleçon. On a failli oublier la capote mais au dernier moment je l’ai mise, puis je l’ai pénétrée sans aucun problème tellement elle mouillait d’excitation. C’était exquis d’être en elle, en plus, elle n’était plus vierge, donc j’ai pu y aller autant que je voulais et au bout d’un petit quart d’heure on a pris notre pied en même temps!

Elle gémissait de plaisir, c’était vraiment génial! Hélas maintenant notre relation s’est un peu assombrie, en amitié je veux dire, peut être que c’était une erreur de faire du sexe ensemble… Enfin voilà le récit de ma première relation sexuelle, je ne regrette qu’à moitié tant ce fût bon 😉

Auteur: Philou camaction

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *