Les retrouvailles avec Julia

Cinq années ont passé depuis mon histoire avec Julia. J’ai 25 ans et je travaille maintenant en tant qu’ambulancier, je viens tout juste d’être recruté.

Dès mon premier jour je reçu un appel m’informant qu’il y avait eu une fusillade dans une école.

Une fois sur place, je demanda à la policière ce qu’il se passait. Elle me répondit qu’un maniaque a appelé pour une fusillade qui n’existait pas. Continuant la discussion, je lui demanda son prénom, ce à quoi elle me dit s’appeler Julia. J’eu un flash. Pour confirmer, je lui demandai donc si elle habitait à Sainte-Julie.

Je n’en revenais pas, la fille que je gardais à l’époque était devant moi. J’étais impressionné, Julia était devenue une belle femme. Elle avait un beau petit cul et des seins comme je les aimais. Elle avait aussi de beaux yeux verts et des cheveux bruns avec deux mèches qui se rabattaient sur son visage.

Elle me demanda alors si j’habitais à Sainte-Julie moi aussi. Je lui dis que j’étais son baby-sitter à l’époque, Martin, tout en lui remémorant la soirée où on avait imité le film.

Surprise, elle ne me crut pas. Il faut dire que 7 années avaient passé. Je l’invitai alors à venir boire un verre. Après 3 verres de Rhum, assez saoul, on reparti dans la voiture de fonction de Julia.

Arrivé chez elle, elle me propose de rentrer et de m’invita à m’asseoir sur le canapé. Je la regardai dans les yeux et lui dit franchement que je la voulais.

Elle se mit à rire et me pris par la main pour m’amener dans sa chambre. Sur le chemin je commençais déjà à la déshabiller. Il ne lui restait plus que sa culotte lorsque l’on fut arrivé. Je ne tarda pas à la lui enlever et pris le temps de contempler son corps. Elle est vraiment plus belle nue. Je commençai à lui lécher les seins pendant qu’elle me retira mon pantalon pour prendre ma queue dans sa main. Puis elle me regarda et me dit qu’elle avait fait beaucoup de progrès depuis la dernière fois que l’on s’était vu. Je lui répondis sur un ton de défi que je voulais voir ça. Elle releva le défi aussitôt en avalant mon sexe. Elle se mis à enrouler sa langue autour de mon gland ce qui eu pour effet de me faire frissonner. Ne pouvant tenir plus longtemps je lui dit que j’étais sur le point d’éjaculer. Elle me poussa alors sur le lit et vint s’empaler sur moi. Le spectacle de ses hanches remuant sur moi me fit perdre la tête et me déverser en elle.

Elle se retira et pris mon sexe dans sa bouche pour le nettoyer.

Lorsqu’elle eut fini, je l’allongeai à son tour sur le lit pour pouvoir lui manger sa chatte. Elle poussait des petits cris à chacun de mes coups de langue. Je goûtais pleinement son jus et ne m’arrêta qu’après l’orgasme.

Après son orgasme, on s’est enlacés pendant un bon moment. Puis vint le moment de nous séparer. Julia me proposa de me ramener chez moi en voiture, ce que j’acceptai volontiers. Elle me proposa aussi de venir diner chez elle un jour. Je me mis à refuser par peur des menaces de sa mère 7 ans plus tôt. Julia me dit qu’il n’y avait aucun risque à ce qu’elle me reconnaisse. Je finis par accepter et lui souhaita une bonne nuit en l’embrassant.

Le lendemain midi, je me retrouve donc devant chez Julia pour le déjeuner avec beaucoup d’appréhension vis à vis de sa mère. Julia fut la première à m’ouvrir à mon grand soulagement. La mère Julia arriva par la suite et prononça « Tiens, mais qui est-ce que je vois ? » puis continua par « c’est le copain de ma fille ».

Lors du repas nous avons parlé de tout et de rien. Puis la mère de Julia nous quitta pour retourner au travail.

De son côté, Julia parti prendre sa douche. Sans hésitation, je lui allais la rejoindre. Une fois rentré dans la douche, elle poussa un cri de surprise puis vit que ce n’était que moi. Elle me regarda avec une tête mi sévère, mi amusée. Je l’ai alors plaquée sur le mur et commença à embrasser son corps pour finir sur son puits d’amour. Je me mis à téter son clitoris encouragé par ses petits cris. Au bout de trois minutes, elle me demanda de m’arrêter car elle ne pouvait plus tenir debout. Je la souleva, la sortit de la douche en prenant une serviette et l’allongea sur le lit de sa mère

Je la pénétra d’un coup et commença à lui faire l’amour. Au bout d’un moment, elle m’arrêta et décida de prendre les choses en main en passant au dessus. Encore une fois, je perdis la tête devant son déhanché. Puis elle s’arrêta et commença à me sucer tout en me masturbant. Je me lâchai dans sa bouche et elle avala tout.

Elle se remit à ma hauteur et me dit qu’elle en voulait encore.

Je lui dit de se mettre à quatre pattes et me plaça derrière elle pour la sodomiser. Une fois en elle, je commençai à la prendre comme dans un film de cul. Bien que je venais d’avoir un orgasme, je me sentais proche du second. La sentant proche du sien, je me mis à accélérer pour que nous puissions atteindre nos orgasmes en même temps.

Après un repos bien mérité, nous nous rhabillâmes. Nous décidions de regarder un film, le soldat Ryan, en attendant le retour de sa mère.

Auteur: Ryan soldat

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *