3 3

fist profond, comment faire

Je viens de recevoir cette question par mail

Corps du message :
MON HOMME ME GODE (GROS DIAMETRE)SANS PROBLEME IL VOUDRAIT ME FISTER EN ME METANT TOUS L’AVANT BRAS (ME FAIRE FIST PRONFONT) JE VOURAIS SAVOIR SI IL Y’A UN RISQUE POUR MOI EN SACHANT QUI’IL ME GODE SOUVANT

 

Le fist, c’est l’insertion du point. Il faut préciser à la suite, si c’est vaginal ou anal. Autant pour les femmes la question de l’orifice peut se poser, autant pour un homme, il n’y a guère le choix.

Je ne parlerai que des femmes ici, pour les hommes, ce sera un autre article.

Le fisteur doit se préparer

Le fisteur doit préparer mentalement son partenaire, sa partenaire. Il doit aussi préparer sa main. Passez donc quelques heures à couper les ongles, le moindre petit morceau qui dépasse et à les limer. Prévoyez de grosses quantités de gel lubrifiant pour aider à la pénétration extrême. Si la peau extérieure est « épaisse », l’intérieur du corps est bien plus fragile et délicat. Vous voyez le clitoris, il est 100 fois plus résistant que la peau à l’intérieur du vagin, du sexe de la femme. Soyez patient.

Le fist c’est physique et mental

Bien qu’une femme soit « prévue » pour laisser passer un nouveau né, il ne faut pas oublier que ça lui fait mal, parfois vachement mal. Certaines femmes sont même si étroites que la césarienne est nécessaire.

Avant de vous lancer dans la pratique du fist vaginal, il va falloir y aller progressivement.

Un doigt, puis deux, etc. jusqu’à ce que les 4 doigts de la main trouvent leur place facilement. Laisser du temps au temps. Vous pouvez également ajouter un gode, petit au début puis plus gros, en plus des doigts.

Réussir à glisser les 4 doigts, plus le pouce, plus la base de la main va nécessiter quelques heures d’entrainement, pas d’une seule fois non plus. Petit à petit, au fil des jours, les muscles vont s’habituer mais pas seulement.

L’esprit de madame aussi va s’habituer à cette sensation si particulière « d’être pleine ». Les premières fois, la sensation de devoir uriner devraient être au rendez vous. Rien de grave. De toute manière pour pratiquer le fist, prévoyez toujours une ou plusieurs serviettes pour récupérer les fluides sortants.

Safeword obligatoire

Le mot de sécurité est obligatoire ! Peu importe que vous soyez un couple légitime ou non, il faut ce mot de passe qui met fin à tous les jeux. Pour le fisté, la fistée, c’est encore plus important car elle risque de se trouver enivrer par le plaisir et ne plus vouloir que ça s’arrête. Le fisteur doit pouvoir garder la tête froide et ne pas se laisser emporter. Le fist reste une pratique extrême.

Je fais quoi il y a du sang

Quelques traces de sang peuvent arriver jusqu’à votre main. Ce n’est pas spécialement normal. Le mieux est d’arrêter mais certains continuent tout de même. C’est risqué ! S’il y a du sang c’est que quelque chose ne va pas.

L’usage du gode énorme

Un gode n’a aucune partie saillante, avec un peu ou beaucoup de gel lubrifiant, il devrait entrer dans le sexe de la femme tôt ou tard, sans brusquer, du moins, je répète, si madame est assez large.

Employer un gode de gros diamètre peut être une très, très bonne idée avant d’arriver au fist.

Le fist, c’est le poing, traduction oblige.

De là à mettre tout l’avant bras, il y a un monde.

Ok, un bébé peut tenir dans le corps d’une femme, mais bon… le corps, l’organisme s’est habitué à la transformation en 9 mois (plus ou moins), pas en quelques dizaines de minutes.

Mettre le poing c’est déjà beaucoup. Avec de l’entrainement, de la patience et beaucoup d’amour, vous parviendrez à mettre quelques centimètres supplémentaires, mais jamais tout un avant bras !

Le sexe d’une femme a une certaine profondeur pour un certain diamètre admissible dirons nous, là on parle d’un membre long, large, épais. Ce n’est pas du tout la même chose.

La vie, ce n’est pas un porno !

Ce n’est pas parce que l’on croit voir quelque chose dans un film porno que cela est possible dans la réalité, même avec la meilleure volonté du monde.

Le bras complet ! ? mais pourquoi ne le voit on pas dans la peau du corps ? Merci ‘toshop! Montage

Certains hommes vraiment bien membrés sont obligés de laisser une partie de leur sexe à l’extérieur et c’est encore moins long qu’un avant bras.

Le vagin peut s’étendre jusqu’à 200% de sa taille initiale et lorsque l’orgasme approche il diminue de volume de l’ordre de 30%. Laisser passer 30 centimètres est déjà énorme ! pas loin d’être hors norme. L’avant bras n’est certes pas beaucoup plus long, quoique, tout dépend du partenaire. En théorie cela reste envisageable, mais en théorie.

La position joue également un rôle important dans cette pénétration extrême. Prenez le temps de trouver celle qui vous convient le mieux sans oublier d’utiliser quelques supports pour détendre les muscles des jambes, des cuisses, « du bassin » et faciliter le passage, à l’image d’une table gynécologique.

Le fisteur doit aussi faire attention à son ressenti à l’intérieur. Les muscles du vagin sont vraiment balaises au point de couper la circulation sanguine et de supprimer toute sensation dans la main.

Il serait peut être plus facile et tout aussi agréable de jouer avec deux mains, donc sur le diamètre, plutôt que sur la longueur… A vous de voir.

En résumé.

Le fist profond avec un avant bras reste possible pour le vagin, mais bon… c’est extrême de chez extrême.

Pour ce qui est du fist anal c’est une autre paire de manche

Si d’autres lecteurs, lectrices, ont des conseils, n’hésitez pas.

Catégories de l'article :
Le plaisir

Coquin amoureux de la plume et des belles photos, Erosto, m’ est comme un petit boudoir coquin permettant de mettre par écrit les plaisirs sexuels, les histoires érotiques et les nombreux conseils coquins pour les couples, les hommes et les femmes qui aiment comme moi pimenter leur vie sexuelle et agrémenter les soirées torrides pour le seul plaisir du partenaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *