Comment bien se goder le cul ?

Le plaisir du sexe anal peut se dérouler, s’appréhender, venir de différentes manières. Il y a la sodomie de l’homme vers la femme, la sodomie de madame vers monsieur, ce que l’on appelle le pegging, il y a les jeux coquins avec les plugs de cul et autres chapelets à boules mais il y a aussi la masturbation.

Se goder le cul quand on est seul peut être très, très jouissif.

Je ne vais parler que pour les hommes qui veulent se goder les fesses en vous disant que pour les femmes c’est beaucoup plus évident étant naturellement dotées d’un organe recevant de la visite, le vagin. D’accord avec moi ? Alors voyons comment les hommes peuvent se goder le cul en solo et peut être même comment les femmes peuvent goder le cul d’un mec.

Quel gode choisir pour se masturber ?

Il n’y a pas de taille idéale, chacun doit choisir en fonction de ce qu’il aime et de ce qu’il est capable d’endurer sans risquer les déchirements ou autres problèmes internes.

Ne cherchez pas à battre un record, mais cherchez à prendre plaisir.

Il faut par contre choisir un gode que vous allez pouvoir tenir bien en main, à la différence d’un plug qui peut être à ventouse. Nos guides sur les plugs anals.

Que ce soit votre première séance de sexe anal ou non, ne pas hésiter à utiliser du lubrifiant à base d’eau pour faciliter le passage et éviter les déchirures. Mettre un préservatif sur le gode anal est également indiqué. C’est plus propre, l’objet sera plus facile à nettoyer, ça glisse plus facilement.

Petit à petit, au fil des séances, votre anus, vos sphincters vont accepter cette pénétration. Vous allez pouvoir encaisser de plus gros calibres, si vous le souhaitez.

Pour ma part, après un mois sans pénétration anale, il faut recommencer « l’entrainement » : 1 doigt puis deux, etc.

Si la pénétration anale est plus régulière, mon gode rentre « tout seul » pas encore complètement mais tout de même. Le voici :

Les positions pour se goder les fesses

La position qui vient tout de suite à l’esprit est allongé sur le dos, les jambes écartées. Personnellement, c’est pratique mais c’est pas ce qu’il y a de mieux. On peut vite avoir des fourmillements dans les jambes. En levrette, même en solo, c’est encore mieux et plus intense. Pour ceux qui veulent se soumettre à leur propre godage anal, il suffit de faire ça, assis ou à genoux. S’assoir sur le gode anal, laisser son poids faire le travail, c’est terriblement bon.

Se branler les fesses sans gode

Evitez d’avoir recours à la carotte, elle peut casser et rester coincée dans vos fesses.

Un concombre peut être mieux, une aubergine aussi, mais c’est du gros calibre.

Le manche d’une brosse à cheveux peut devenir votre meilleur ami s’il n’est pas à angle saillant car les blessures peuvent arriver.

Bien sûr, une capote est nécessaire pour plus d’hygiène.

Oubliez tout de suite les canettes, les bouteilles en verre ou même en plastique. Trop de risque de blessure.

Le plaisir ça s’apprend

Se goder le cul pour éjaculer et atteindre le plaisir c’est la base, mais à chacun de trouver comment il aime. Certaines personnes vont préférer la dilatation anale, d’autres la stimulation de la prostate (point G masculin), d’autres sentir l’objet remonter en eux bien loin. Quoi qu’il en soit il faut tout essayer pour voir ce qui donne le plus de plaisir. Bien sûr rien n’empêche de mixer les plaisirs.

L’éjaculation n’est pas le but

Lors de ces séances de godage anal l’éjaculation peut arriver mais ce n’est pas le but premier. Le plaisir ressenti pendant qu’on se gode les fesses est différent de tout autre. Certains comparent sa montée en puissance à une envie de pisser. C’est vrai. Il ne faut pas craindre d’uriner, au contraire. Laissez venir, vous serez surpris, agréablement surpris.

Et vous, avez-vous essayé quelques godages de cul ? Prenez la parole dans les commentaires.

Auteur: Aurelien

Coquin amoureux de la plume et des belles photos, Erosto, m' est comme un petit boudoir coquin permettant de mettre par écrit les plaisirs sexuels, les histoires érotiques et les nombreux conseils coquins pour les couples, les hommes et les femmes qui aiment comme moi pimenter leur vie sexuelle et agrémenter les soirées torrides pour le seul plaisir du partenaire

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *